Vous pouvez être amené à changer la reine pour plusieurs raisons : 

-Elle est morte durant l’hiver. 

-Elle est vieille (une reine vit en moyenne é à 3 ans). 

– La colonie est agressive. Vous avez fait une mauvaise manipulation. Elle a été affaiblie à cause d’une maladie.

On reconnaît une vieille reine par sa qualité de ponte (couvain plus petit, plusieurs larves dans une même cellule, cellules de mâles) Elle semble aussi moins velue, à cause des frottements répétés dans la ruche. 

En l’absence d’une reine, les ouvrières sont perturbées, il faut introduire une nouvelle reine r. 

Elles adoptent plusieurs stratégies : elles construisent des amorces de cellules royales, indiquant qu’elles se préparent à l’essaimage ou font un remérage naturel : elles agrandissent des cellules de couvain d’ouvrières en cellules royales afin d’ élever une jeune reine. Lorsqu’elle sera fécondée elle prendra la place de l’ancienne. 

  • Vous pouvez alors changer la reine d’une ruche pour préserver la colonie.

     

    introduction reine fecondee

    1

     Durant le printemps, orphelinez votre ruche entre quelques heures à un jour avant l’insertion de la nouvelle reine. Durant l’été, orphelinez deux à trois jours avant. Le but étant de laisser une période pendant laquelle elles se rendent compte de l’absence d’une reine.

    Détruisez bien toutes les amorces de cellules royales avant d’introduire la nouvelle reine.

    Si votre ruche est affaiblie, et que vous avez d’autres ruches bien populeuses, prélevez un cadre de jeune couvain à introduire dans cette ruche moins populeuse.

    Si votre ruche est bourdonneuse, secouez les cadres et le corps à 4m de l’emplacement pour la vider de ses vieilles abeilles, ouvrières pondeuses, ou reine bourdonneuse. Replacez ensuite les cadres dans le même ordre pour introduire votre reine fécondée au centre de ceux ci. 

    .

    2

    La reine fécondée est livrée dans une cagette accompagnée de quelques accompagnatrices et d’un peu de Candi. Celui-ci permet aux jeunes ouvrières de nourrir leur reine, tout en laissant un laps de temps essentiel pour que vos abeilles s’habituent aux phéromones de la nouvelle reine.

    à réception, cassez la languette en plastique au bout de la cagette. S’il reste trop de candi, ou s’il a cristallisé, enlevez-en un peu. Il faut vérifier que la reine a été libérée sous 3 jours maximum. Dans le cas contraire, vous ouvrirez la cagette après ce laps de temps.

    De préférence en fin de journée, placez la cagette horizontalement sur un cadre du milieu, vous devez simplement écarter vos cadres pour coller cette cagette contre votre cire gaufrée.

    3

    Laissez les ouvrières grignoter le candi. elles se libéreront toutes seules par le bout de la cagette.  Une semaine après l’insertion, contrôler la ponte.

    En cas de temps froid et hors période de miellée, rajoutez du sirop pour favoriser l’acceptation et pour stimuler la colonie ainsi que la ponte de la reine.

    Le taux de réussite varie entre 50% à 95% de réussite selon les conditions d’introductions.

    Le Varroa, fléau numéro 1 de l’abeille

    Origine du varroa  Le varroa est originaire de l’ Asie du sud est. Ce parasite se développe sur une espèce d'abeille Apis Cerana, beaucoup moins prospère que la nôtre. En effet, l'ouvrière A.cerana vit 17 jours contre plus de 21 jours pour notre Apis Mellifera. Ce...

    Le Frelon asiatique

    (credit photo :  Redoutable prédateur des abeilles, le frelon asiatique a été introduit en France par accident, à bord d’un bateau transportant une cargaison de poteries importées de Chine. Observé pour la première fois dans le Lot-et-Garonne en 2004, il est désormais...

    Introduction d’une reine fécondée : mode d’emploi

     Vous pouvez être amené à changer la reine pour plusieurs raisons :  -Elle est morte durant l’hiver.  -Elle est vieille (une reine vit en moyenne é à 3 ans).  - La colonie est agressive. Vous avez fait une mauvaise manipulation. Elle a été affaiblie à cause d’une...